Bonjour ! vous pouvez vous enregistrer maintenant !
 
  ACCUEIL | INFOS | ARCHIVES | GUIDES ET FAQ | RESSOURCES | PETITES ANNONCES | FORUM | SONDAGES
 Services
 Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Vie de la résidence : Résultats de l'enquête sur les nuisances sonores
le 4/01/08 (38899 lectures)
Vie de la résidence

L’enquête montre globalement que le bruit dans la tour Boucry est une gêne occasionnelle causée en générale par des travaux de bricolage



L’enquête a recueilli 80 réponses, donnant un échantillon assez bon des problèmes rencontrés aux différents étages et selon l’exposition (Est, Ouest).

L’enquête montre que pour la plupart des résidants, le bruit dans la tour Boucry n'est pas un problème permanent mais c'est une gêne occasionnelle, à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit et dont les sources précises sont souvent difficiles à identifier.

Dans la majorité des cas, le bruit vient des appartements voisins, le plus souvent à cause de travaux de bricolage ou de rénovation à des heures non autorisées par le règlement intérieur et probablement avec des outils inadaptés aux structures en béton et des méthodes peu soucieuses de la tranquillité d’autrui.

Contre ce problème, le superviseur et les agents de sécurité agissent chaque jour.
Il est rappelé que les travaux ne sont autorisés que de 9h à 12h et de 14h à 19h du lundi au samedi et interdits le dimanche. Ces horaires sont aussi valables pour l’utilisation de machines bruyantes (machine à laver, machine à coudre…).

Durant ces heures autorisées, il est fortement recommandé de prévenir le poste de sécurité des travaux prévus et de prendre contact avec les voisins directs. Le superviseur, M. Cailleux, connaît très bien notre immeuble et les méthodes à employer pour réduire les gênes occasionnées lors de travaux. Il connaît aussi les règles de rénovation à respecter pour que les canalisations, les sols et les murs restent bien isolés. N’hésitez pas à demander conseil à M. Cailleux.

Par ailleurs, un perforateur puissant est à la disposition des résidants, il permet lorsqu’il est bien utilisé de réduire la durée des travaux.

En cas de gêne et si la source n’est pas identifiable ou en cas de conflit, les résidants sont invités à prendre contact avec le poste de sécurité qui a des consignes précises et une bonne expérience pour la résolution de ces problèmes.

En aucun cas, les résidants ne doivent manifester leur agacement en ajoutant du bruit au bruit (par exemple en tapant sur les tuyaux de chauffage ou dans les murs).

L’enquête a aussi permis d’identifier quelques cas particuliers où les sources de bruit sont bien identifiées (problème de circulation automobile, musique, chien, carrelage ou parquet mal isolé, etc.). Le conseil syndical va tenter de régler ces problèmes par les moyens appropriés. Il est notamment prévu de revoir l’isolation phonique des portes communes et des vide-ordures. Il semble également important d'informer à nouveau sur les règles d'isolation des sols à respecter et sur les matériaux disponibles à cet effet.

Il est aussi recommandé à chacun de faire poser des feutres sur les portes intérieures, les pieds de meubles, les portes-fenêtres ou de les rénover.

Pour plus de détails sur l'enquête, ouvrir le fichier joint (format PDF).

 

Fichiers attachés : resultats.pdf 


Autres articles
3/06/08 - Fêtes des voisins 2008
3/06/08 - Information sur les ascenseurs
3/06/08 - Conseil syndical - réunion du 26 mai 2008
4/01/08 - Tri des déchets
4/01/08 - Recyclage des piles

 Recherche

Recherche avancée